Compte rendu

Les valeurs de la République au lycée

Samedi 14 septembre, près de 70 parents d’élèves ont répondu à l’appel national contre l’illettrisme. Certains n’ont jamais été à l’école, pour d’autres le souvenir des pupitres est si lointain qu’il est vital de réapprendre cette langue familière qu’est le français. Le thème de la matinée « Les valeurs de la République » marque aussi la volonté de sensibiliser les parents sur des notions difficilement compréhensibles en l’état sans accompagnement.

A cet égard, les enseignants du LPO n’ont pas ménagé leur talent pour expliciter des principes qui découlent de la laïcité. Le quiz, destiné à nourrir cette réflexion, est passé par des phases délicates entre parents, mais les groupes, accompagnés de leur professeur, ont réussi à se libérer de préjugés pour répondre avec justesse au questionnaire. Aux parents, maintenant, de transmettre ces valeurs aux enfants…

 

L’association parent-enseignant est un gage de réussite scolaire pour les élèves. C’est le message qu’est venue rappeler une délégation du vice-Rectorat, Mme Vigier (IA-DAASEN), Mme Malo (IEN-IO Casnav) et Mme Daumas (IA-IPR de Lettres), ainsi que Mme PAYET, élue au Conseil départemental de Mayotte, soutenant ainsi les actions de l’école des parents du LPO de Dembéni.

Yannick MEUNIER


Horizon 2019-2020

La 1ère année s’est focalisée sur la mise en œuvre du dispositif OEPRE au LPO de Dembéni : validation du projet par la préfecture et le vice-rectorat de Mayotte, constitution d’une équipe pédagogique (11 enseignants), accueil des parents d’élèves sur le temps scolaire, proposition et suivi d’une offre de cours diversifiée (français élémentaire, français langue professionnelle, préparation au DELF, mathématiques), réalisation d’activités connexes (café parents, défilé de mode). La 2e année va consister à pérenniser le projet suivant une démarche d’enseignement innovante, à développer des actions sur la parentalité, à communiquer davantage sur l’illettrisme, à inscrire les parents aux DELF. Il s’agit de poursuivre les actions menées au cours de l’année 2018-2019 suivant des objectifs diplômants.

Yannick MEUNIER


AG de l’Association des parents d’élèves de Dembéni

Samedi 13 avril 2019 s’est tenue une assemblée générale de l’association des parents d’élèves de la commune de Dembéni dans une classe bondée du LPO. Il s’agissait pour la centaine de parents de renouveler le bureau, et notamment d’élire le président. Malgré l’encadrement de 4 enseignants du collège et du lycée, rappelant les consignes de vote, les enjeux éducatifs pour les enfants et les projets à venir, aucun consensus n’a pu venir à bout de tensions, de conflits, de règlements de compte entre parents. En lieu de vote, l’assemblée s’est déchirée à prendre parti pour l’un ou l’autre des candidats, argumentant de vives voix, sans trouver de compromis…

Yannick MEUNIER


L’école des parents défile à la piscine Koropa

Vendredi 1er février 2019, la section Métiers de la mode du lycée polyvalent de Dembéni a participé pour la 1ère fois au défilé des jeunes créateurs et professionnels à la piscine Koropa Majicavo. Un événement majeur organisé par la société ASSUL et proposé aux professionnels de l’Océan indien. Parmi les élèves du CAP figuraient deux créatrices plus âgées qui ont présenté leur modèle non sans fierté. Il s’agit de Salama et Kiladati qui font partie de l’école des parents.

les parents défilent
Les parents défilent à la piscine Koropa. Photo Assul

Elles ont, à l’instar des élèves du CAP, suivi un stage de 3 semaines dans les ateliers de couture du LPO sous l’œil attentif des professeurs Hadja Bekhada, Monique Escartin et Rebecca Munoz. Des moments techniques où les élèves transposent leurs idées sur une toile ou bien transforment une base pour obtenir des patrons adaptés à leur morphologie. Le choix des tissus s’étant fait en accord avec le thème du défilé, à savoir l’Afrique.

Avant de fouler le tapis rouge, les deux créatrices sont passées entre les mains de la maquilleuse professionnelle Célia M’Soili.

Yannick MEUNIER


Bilan du 2nd semestre 2018

L’école des parents a accueilli une soixantaine de parents d’élèves du collège et du lycée de Dembéni dans des actions d’accompagnement de la scolarité de leurs enfants et de formation à la langue française.

Une action de sensibilisation au rôle du carnet de correspondance et au règlement du lycée s’est tenue dans le cadre des Journées nationales d’action contre l’illettrisme (du 8 au 15 septembre). Quant à l’apprentissage du français, des parents ont suivi un enseignement d’alphabétisation ou de perfectionnement le samedi matin, et en groupes limités une formation professionnelle de la couture sur le temps scolaire. Les parents ont également la possibilité d’emprunter des ouvrages du CDI.

Chaque semaine, nous accueillons de nouveaux parents d’élèves motivés pour apprendre le français et suivre la formation professionnelle. De vrais débutants – certains n’ont même jamais été à l’école – ou de niveau avancé selon les compétences. Une hétérogénéité en lecture, écriture, expression et compréhension orales à laquelle nous répondons dans la mesure du possible par une pédagogie différenciée.

L’équipe pédagogique comprend une dizaine d’enseignants parmi lesquels deux ont suivi une formation en « Stratégies interactives – Mobiliser des techniques pédagogiques appropriées aux difficultés d’apprentissage. » Cet effectif est toutefois insuffisant au regard des besoins et les attentes des parents. Qu’importe, ces derniers sont fiers de venir au lycée et nous, nous connaissons mieux leur situation.

De parents d’élèves, ils sont devenus apprenants avec des devoirs à faire à la maison. Parent et élève se retrouvent ainsi autour d’un apprentissage commun renforçant le lien scolaire. A cet égard, des parents réfléchissent quant à donner plus de temps à leurs enfants pour réviser les leçons.

Yannick MEUNIER


Compte rendu du Café Parents du 15 septembre 2018

Samedi 15 septembre 2018 au lycée polyvalent de Dembéni à 8h00 lors d’une réunion avec des parents d’élèves, soit un peu plus d’une quarantaine. La plupart font partie de l’association des parents d’élèves de Dembéni. Le but de cette matinée était d’initier les parents au français en tout cas pour la majorité mais surtout sur l’importance de suivre le carnet de liaison de leurs enfants en leur faisant part du règlement. Pour cela un quiz a été mis en place, traduit en shimaoré par M. Ameadine Choudjaidine, suivi d’explications de l’animateur et des professeurs du lycée de Dembéni. Le règlement a bien plu aux parents sauf quelques uns. Mais ils ne peuvent pas le changer.

Dans la salle, les parents étaient munis du carnet de liaison ou de correspondance de leur enfant pour qu’on les reconnaisse et ils étaient assis en îlot de 6 personnes. Les femmes portaient leurs plus beaux bijoux et leur magnifique salouva. Les hommes moins nombreux étaient vêtus de longues et magnifiques chemises et de costume, et certains portaient le kufi, un chapeau traditionnel.

Nous, élèves de 1ère et journalistes pour l’occasion, étions réparties sur les îlots en quête d’explications ou de réponses à nos questions : « Comment s’organise le travail des parents ? Question posée à une mère d’élève qui était très ravie et enthousiaste d’y répondre :

« Les parents habitant Ongojou prennent en charge les enfants et les suivent durant leur trajet. Arrivés à Tsararano, les parents de Tsararano font la même chose. Arrivés au collège de Dembéni, les bénévoles du village prennent en charge les enfants. Pendant ce temps, les parents de Tsararano et d’Ongojou s’occupent des élèves du lycée. »

C’est là qu’on a constaté que dans la salle peu de parents savaient lire les questions du petit quiz. Peu de parents répondaient aux questions. Les parents qui s’intéressaient le plus à la scolarité de leurs enfants, dans la majorité ne savaient pas lire. Donc tout cela a incité à l’ouverture d’une école des parents au sein du lycée.

Personnellement, nous pensons que c’est bien d’ouvrir une école pour les parents car non seulement ils sortirons de l’ignorance mais aussi ils pourront suivre la scolarité de leurs enfants avec plus d’attention et de réflexion. Nous pensons aussi que la profession de nos parents devrait être mentionnée dans nos carnets.

Nous avons bien aimé participer à cette réunion et nous pouvons constater que les parents présents s’inquiètent pour l’avenir de leurs enfants.

Cette journée s’est bien passée et nous a bien plu.

      P1040003 - Copie   Raïna OUSSENI et Yasmina ABDOU SIDI, élèves de 1ère L


Compte rendu de la 1ère rencontre avec des parents d’élèves

Jeudi 19 avril à 15h30, Hayette Petibon et Yannick Meunier ont accueilli une cinquantaine de parents d’élèves dans une salle de cours au 1er étage. Ces derniers vivent à Tsararano, Dembeni, Ongojou, Hajangoua et Iloni.

Rencontre du 19 avril 2018
Photo : Hayette Petibon

Chaque parent a reçu une fiche d’inscription comportant une dizaine de questions. Certains ont pris des fiches pour les remettre à d’autres parents absents ce jour-là. Par des mots, par des gestes, par des regards appuyés, les parents en grande majorité des femmes ont exprimé une forte attente de notre part…

Très vite, nous nous sommes rendus compte que la plupart d’entre eux éprouvaient des difficultés à lire et à écrire. Certains ne s’exprimaient pas en français, d’autres ne savaient pas tenir un stylo. D’ailleurs, peu en possédaient. Des personnes traduisaient le questionnaire, notamment pour aider à inscrire le nom du parent sur la fiche et surtout connaître ses disponibilités pour suivre les cours.

Cette première rencontre s’est terminée à 17h00 par une prise de photos du groupe devant le lycée.

Yannick MEUNIER